Blogs cinebel.be
cinebel.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09 mai 2016

Au nom de ma fille réalisé par Vincent Garenq

ccec,ciné-club éducatif et culturel asbl,au nom de ma fille,kalinka,dieter krombach,affaire kalinka bamberski,kalinka bamberski,vincent garenq,julien rappeneau,daniel auteuil,sebastian koch,marie-josée croze,christelle cornil,nicolas errera,renaud chassaingLe film "Au nom de ma fille" réalisé par Vincent Garenq sera projeté au CCEC le Jeudi 12 mai 2016 à IMAGIX - Mons.

Interprétation : Daniel Auteuil (André Bamberski), Sebastian Koch (Le docteur Dieter Krombach), Marie-Josée Croze (Dany), Christelle Cornil (Cécile), Lilas-Rose Gilberti (Kalinka (6 ans)), Emma Besson (Kalinka (14 ans)), Christian Kmiotek (Robert), Serge Feuillard (Maître Gibault), Fred Personne (Le père Bamberski), ...

Adaptation : Inspiré de l'Affaire Dieter Krombach également nommée Affaire Kalinka Bamberski. Il s'agit d'une affaire criminelle survenue à Lindau en Allemagne le 10 juillet 1982. Dieter Krombach, médecin cardiologue allemand né le 5 mai 1935, domicilié à Scheidegg (Bavière), fut condamné par la justice française, par contumace en 1995, puis en 2011 et 2012 pour le viol et l'homicide involontaire de sa belle-fille Kalinka Bamberski, mais jamais poursuivi pour ces mêmes faits par la justice allemande. Son enlèvement en 2009, qui a été commandité par le père de la victime, pour le traduire devant la justice française fit polémique.

Synopsis : Un jour de juillet 1982, André Bamberski apprend la mort de sa fille Kalinka. Elle avait 14 ans et passait ses vacances en Allemagne auprès de sa mère et de son beau-père le docteur Krombach. Rapidement, les circonstances de sa mort paraissent suspectes. L’attitude de Dieter Krombach ainsi qu’une autopsie troublante laissent beaucoup de questions sans réponse. Très vite convaincu de la culpabilité de Krombach, André Bamberski se lance dans un combat pour le confondre. Un combat de 27 ans qui deviendra l'unique obsession de sa vie ...

A propos du film : Après "Présumé coupable" centré sur l'affaire d'Outreau et "L'Enquête" sur celle de Clearstream, le nouvel opus de Vincent Garenq est à nouveau inspiré d'une histoire vraie, qui fut un véritable feuilleton judiciaire entre 1982 et 2014.

Pour Vincent Garenq la réalité est en effet un terreau très inspirant, très fertile pour écrire. On dit souvent qu’elle dépasse la fiction et c’est très vrai la plupart du temps. Elle génère plus de fraîcheur et de sincérité dans les films. Pour lui, une bonne histoire est une histoire qui a un ancrage dans le réel, dans la vraie vie.

(…) Un film prenant, émouvant, récit d'une obsession heureusement pas surchargée de pathos. (Focus Le Vif - Louis Danvers)

Réalisation : Vincent Garenq
Scénario : Vincent Garenq (Scénariste), Julien Rappeneau (Dialoguiste), Vincent Garenq (Dialoguiste)
Compositeur : Nicolas Errera
Photographie : Renaud Chassaing
Genre : rame
Pays : France (2015)
Durée : 1h27'

Distributeur : Nexus Factory

Fiche complète du film
Bande annonce du film
Feuillet du film distribué aux séances

Sélection(s)

Festival City of Lights, City de Angels 2016

Rendez-vous du cinéma français à Paris 2016

Festival du Film Francophone de Vienne 2016

CRITIQUE PRESSE

"Cette fois, avec Au nom de ma fille, Vincent Garenq tire moins sur la corde sensible que sur le sentiment de révolte. Car ici, c’est la rage face à une situation scandaleuse qui scotche le spectateur jusqu’au bout" (Ouest France - Isabelle Motrot)

"Le réalisateur de L'Enquête (2013) reconstitue les faits avec savoir-faire et une admiration manifeste pour le courage de ce père, interprété par Daniel Auteuil (...)" (Télérama - Frédéric Strauss)

"On suit cette affaire incroyable mais vraie comme un thriller à rebondissements. Au casting impeccable, Daniel Auteuil apporte ce supplément d’âme que possèdent les grands acteurs" (Journal du Dimanche - D.A.)

"En une heure trente, Daniel Auteuil parvient à transmettre les sentiments par lesquels il passe. Dans la souffrance, il n'a de cesse de faire juger le meurtrier de sa fille. C'est réussi" (Le Figaro - Nathalie Simon)

"Daniel Auteuil épouse idéalement les contours de ce personnage qui a tout sacrifié de sa propre vie, au profit d’une quête obsédante et obsédée" (TéléCinéObs)

"L'affaire Bamberski-Krombach est sans doute l'un des feuilletons judiciaires les plus fascinants de ces quarante dernières années" (Les Fiches du Cinéma - A.D.)

"(...) Au nom de ma fille est un thriller qui ne vous laissera pas insensible" (Le Parisien - A.G.)

"Une vraie réussite" (Positif - Fabien Gaffez)

La projection

  • La projection aura lieu le Jeudi 12 Mai 2016 à IMAGIX - Mons - Plan d'accès.

Infos Utiles

  • Chaque jeudi (sauf congés de Noël, Pâques & Juillet- Août) à 14h30 - 17h00 - 20h00 - 22h30 (Sauf Films Longs).
  • Les films sont projetés en Version Originale Sous-titrée en Français, sans entracte ni publicité.
  • Feuillet à toutes les séances.
  • Présentation à la séance de 20h.
  • Formule avantageuse : carnet de 10 chèques culturels, non nominatifs pour 60€.
  • Ciné-Club aussi accessible aux non-abonnés, aux prix habituels d'Imagix Mons.

Site Web du Ciné-club : http://www.ccec.be

Le CCEC est accessible à tous, même aux non-membres

 

Les commentaires sont fermés.