Blogs cinebel.be
cinebel.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05 février 2016

Steve Jobs réalisé par Danny Boyle

ccec,Ciné-club éducatif et culturel asbl,Steve Jobs,Danny Boyle,Aaron Sorkin,Walter Isaacson,Michael Fassbender,Kate Winslet,Seth Rogen,Jeff Daniels,Daniel Pemberton,Alwin H. KüchlerLe film "Steve Jobs" réalisé par Danny Boyle sera projeté au CCEC le Jeudi 11 février 2016 à IMAGIX - Mons.

Adaptation : D'après la bibliographie autorisée de Steve Jobs, le co-fondateur d'Apple. La biographie a été écrite à la demande de Jobs par Walter Isaacson, qui avait écrit entre autres les biographies de Benjamin Franklin et Albert Einstein. Il est paru le 24 octobre 2011 (19 jours après la mort de Jobs) chez Simon & Schuster, et a été un grand succès d'édition. Steve Jobs a collaboré à la rédaction du livre, mais n'a pas demandé de contrôle sur le contenu, à part le choix de la couverture. Le titre provisoire "iSteve: The Book of Jobs" avait été choisi par le département marketing de l'éditeur, mais Isaacson a persuadé l'éditeur d'en choisir un plus simple et plus direct. Le livre a été no 1 des ventes chez Amazon en 2011, et meilleur livre de l'année pour Time Magazine. La page de couverture du livre est illustrée avec une photographie prise par Albert Watson pour le Magazine Fortune en 2006. Le photographe a dit à son sujet : "Si vous regardez cette photo, vous pouvez voir l'intensité. Mon intention était qu'en le regardant, vous savez que ce type était intelligent. J'ai su plus tard que c'était sa photo préférée". La police de caractères utilisée pour la couverture est Helvetica.

Interprétation : Michael Fassbender (Steve Jobs), Kate Winslet (Joanna Hoffman), Seth Rogen (Steve Wozniak), Jeff Daniels (John Sculley), Michael Stuhlbarg (Andy Hertzfeld), Katherine Waterston (Chrisann Brennan), Perla Haney-Jardine (Lisa Brennan à 19 ans), Ripley Sobo (Lisa Brennan à 9 ans), Makenzie Moss (Lisa Brennan à 5 ans), Sarah Snook (Andrea Cunningham), John Ortiz (Joel Pforzheimer), Adam Shapiro (Avie Tevanian), John Steen (Mike Markkula), Stan Roth (George Coates), Mihran Shlougian (Jandali), Robert Anthony Peters (Ingénieur à la disquette), Noreen Lee (Hôtesse à l’aéroport), Gail Fenton (Régisseurs (NeXT)), Karen Kahn (Régisseurs (NeXT)), Rachel Caproni (Régisseurs (NeXT)), Lily Tung Crystal (Femme à la régie (NeXT)), Damara Reilly (Femmes à la régie (iMac)), Marika Casteel (Femmes à la régie (iMac)), Dylan Freitas-D'Louhy (Retardataires), Chris Tomasso (Retardataires), John Chovanec (VIPs), Daniel Liddle (VIPs), Lora Olivier (Assistante d’Andrea), Colm O’Riain (Violoniste), Anita Bennett (Présentateurs télé), Greg Mills (Présentateurs télé), Melissa Etezadi (Présentateurs télé), Rick Chambers (Présentateurs télé), Sara Welch (Présentateurs télé), Emmett Miller (Présentateurs télé), Marc Istook (Présentateurs télé), Carlo Cecchetto (Présentateurs télé), Kristina Guerrero (Présentateurs télé), Bill Seward (Présentateurs télé), Mark Mester (Présentateurs télé), Derrin Horton (Présentateurs télé), ...

Synopsis : Dans les coulisses, quelques instants avant le lancement de trois produits emblématiques ayant ponctué la carrière de Steve Jobs, du Macintosh en 1984 à l’iMac en 1998, le film nous entraîne dans les rouages de la révolution numérique pour dresser un portrait intime de l’homme de génie qui y a tenu une place centrale ...

A propos du film : Le réalisateur de "Slumdog Millionaire", Dany Boyle, signe un biopic aussi brillant que haletant consacré au génie et visionnaire de l’informatique. (Le Soir Mad *****)

Propos du réalisateur (extraits) :

(…) Le Steve Jobs du scénario écrit par Aaron Sorkinm’a beaucoup intrigué. C’est un personnage shakespearien, fascinant, brutal et attirant à la fois. J’ai imaginé tous ces gens qui tournaient en orbite autour de ce personnage qui avait une force de gravité extraordinaire. On croise parfois des individus de cette trempe dans la vie, des personnes autour desquelles les autres gravitent, dans le reflet desquelles on existe et dont on peut avoir beaucoup de mal à se défaire. Ces individus suscitent notre dévouement et ce sont des personnages fascinants à observer. Certains d’entre nous peuvent leur être totalement dévoués, d’autres les considèrent comme des monstres. Notre Steve Jobs est un monstre rendu magnifique par le verbe d’Aaron... et par deux femmes.

(…) J’espère qu’en voyant ce film, le public prendra conscience de la mesure dans laquelle cet homme a changé le monde, grâce à sa volonté féroce, son intelligence, son dévouement démesuré et sa passion, et qu’il verra également le risque encouru au niveau personnel. En dépit de son talent de visionnaire, une dose de connaissance de soi et d’humanité ne fait surface chez notre personnage que quand il prend conscience qu’il a lui-même "un défaut de fabrication". Au final, je ne peux pas vous dire ce qu’il faut retirer du film, pas plus que Steve Jobs ne saurait vous dire quoi écrire sur votre iPad ! En tant que conteur, on fait de son mieux pour raconter une belle histoire au public, et on le laisse juge. C’est toute la beauté et l’horreur de ce métier.

Eblouissant, jubilatoire et d'une étourdissante virtuosité

2 Nominations aux Oscars 2016
13 Récompenses et 85 Nominations

Réalisation : Danny Boyle
Scénario : Aaron Sorkin & Walter Isaacson
Compositeur : Daniel Pemberton
Photographie : Alwin H. Küchler
Genre : Biopic, Drame
Pays : USA (2015)
Durée : 2h02'
Cote Presse : ***** 3,9 (258 critiques)
Cote Spectateurs : ***** 3,8 (51.470 votes)

Distributeur : Sony Pictures

CRITIQUE PRESSE

"Danny Boyle s'affirme comme un metteur en scène qui porte au bout son sujet, dans un style différent de ce qu'il a fait auparavant, peut-être en partie dû aussi à l'encadrement d'une importante production américaine (Positif - Hubert Niogret)"

"Un film virtuose (Studio CinéLive - T.C)"

"Brillant et généreux (Cinema Teaser - A.A.)"

"Porté par un scénario ingénieux d'Aaron Sorkin, l'éclat et le dynamisme du réalisateur Danny Boyle, Steve Jobs s'avère être une expérience visuelle galvanisante (Le Figaro)"

"Le scénariste Aaron Sorkin, le cinéaste Danny Boyle et l'acteur Michael Fassbender ont donné à leur sujet le film le plus brillant, fou, ingénieusement conçu et monstrueusement glorifiant qu'il méritait (Variety)"

"Si Boyle fait des emprunts au film le plus loué de tous les temps (Citizen Kane), c'est parce que son propre long métrage s'adresse au thème le plus exhaustivement vanté de notre époque (New Yorker)"

"Le réalisateur de "Trainspotting" se concentre sur trois moments clés : le lancement des trois produits phares d'Apple. Et montre l'incapacité de ce visionnaire tyrannique d'être aimable, et la fascination qu'il suscitait. Michael Fassbender en restitue toute l'ambiguïté. (Voici - Rédaction)"

"Aaron Sorkin et Danny Boyle bâtissent un film mû par une foule d’émotions et d’énergies diverses, chroniquant autant les erreurs et les gloires d’un homme que l’époque qu’il a contribué à créer. (Cinema Teaser - Aurélien Allin)"

"Hors norme, brillant, audacieux. (Le Journal du Dimanche - Barbara Théate)"

"Ce biopic est si dément qu'il ferait passer la précédente copie ("Jobs", avec Ashton Kucher) pour la pâle illustration d'une fiche Wikipedia. La version Danny Boyle propose exactement l'inverse, à savoir une vraie vision de cinéma, tenant presque de l'opéra. (TF1 News - Romain Le Vern)"

"Un biopic d'une étourdissante virtuosité qui appuie sur la touche F5 et réactualise le mythe. (Public - Florence Roman)"

"Ainsi séquence en trois actes, et intégralement situé dans les décors intérieurs de salles de spectacle, le film épouse une forme de théâtralité assumée et fait de Steve Jobs un pur personnage shakespearien. (Les Inrockuptibles - Romain Blondeau)"

"Avec la délicatesse qu'on lui connaît depuis "Trainspotting", Danny Boyle nous autorise enfin à porter un regard critique sur une des plus grandes icônes de notre époque. Transfuge (Maud Antigna)"

"Croquez avec plaisir ce passionnant biopic ! (Télé 7 Jours - Julien Barcilon)"

"Conçu comme une pièce de théâtre en trois actes denses, le film de Danny Boyle tire le meilleur du brillant scénario d'Aaron Sorkin et de ses interprètes. Ludique et passionnant. (Les Fiches du Cinéma - Michael Ghennam)"

"Mettant en jeu des personnages interprétés par des acteurs remarquables (...), accompagnant relations et affrontements dans un dispositif fluide, Danny Boyle s'y affirme comme un metteur en scène qui porte au bout son sujet. (Positif - Hubert Niogret)"


Fiche complète du film
Bande annonce du film
Feuillet du film distribué aux séances

Récompense(s)

Golden Globes 2016

Austin Film Critics Association 2015

Houston Film Critics Society Awards 2016

Indiewire Critics' Poll 2015

London Critics Circle Film Awards 2016

Los Angeles Film Critics Association Awards 2015

North Carolina Film Critics Association 2016

Online Film Critics Society Awards 2015

Palm Springs International Film Festival 2016

Phoenix Critics Circle 2015

Vancouver Film Critics Circle 2016

Women Film Critics Circle Awards 2015

Nomination(s)

Oscars (Academy Awards) 2016

BAFTA Awards 2016

Screen Actors Guild Awards 2016

Jupiter Award 2016

Satellite Awards 2016

La projection

  • La projection aura lieu le Jeudi 11 Février 2016 à IMAGIX - Mons - Plan d'accès.

Infos Utiles

  • Chaque jeudi (sauf congés de Noël, Pâques & Juillet- Août) à 14h30 - 17h00 - 20h00 - 22h30 (Sauf Films Longs).
  • Les films sont projetés en Version Originale Sous-titrée en Français, sans entracte ni publicité.
  • Feuillet à toutes les séances.
  • Présentation à la séance de 20h.
  • Formule avantageuse : carnet de 10 chèques culturels, non nominatifs pour 60€.
  • Ciné-Club aussi accessible aux non-abonnés, aux prix habituels d'Imagix Mons.

Site Web du Ciné-club : http://www.ccec.be

Le CCEC est accessible à tous, même aux non-membres

Les commentaires sont fermés.