Blogs cinebel.be
cinebel.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

mai 29, 2015

Le Labyrinthe du silence (Im Labyrinth des Schweigens) réalisé par Giulio Ricciarelli

ccec,ciné-club éducatif et culturel asbl,le labyrinthe du silence,im labyrinth des schweigens,giulio ricciarelli,elisabeth bartel,amelie syberberg,fritz bauer,auschwitz,auschwitz à francfort-sur-le-main,alexander fehling,andré szymanski,friederike becht,sebastian pille,niki reiser,martin langer,roman osinLe film "Le Labyrinthe du silence (Im Labyrinth des Schweigens)" réalisé par Giulio Ricciarelli sera projeté au CCEC le Jeudi 04 juin 2015 à IMAGIX - Mons.

D'après : Le Labyrinthe du silence est inspiré de l'histoire vraie de Fritz Bauer, procureur général de Francfort et de trois procureurs travaillant pour lui, qui furent à l'origine du procès "Auschwitz" qui se déroula dans les années 1960. Il fut l’initiateur des procès dits "d'Auschwitz" à Francfort-sur-le-Main où comparurent des gardiens du camp d’Auschwitz.

Interprétation : Alexander Fehling (Johann Radmann), André Szymanski (Thomas Gnielka), Friederike Becht (Marlene Wondrak), Hansi Jochmann (Erika Schmitt), Johann von Bülow (Otto Haller), Robert Hunger-Bühler (Walter Friedberg), Lukas Miko (Hermann Langbein), Gert Voss (Fritz Bauer), Johannes Krisch (Simon Kirsch), Lisa Martinek (Actrice), Robert Mika (Acteur), Tim Williams (Acteur), Hartmut Volle (Acteur), Mathis Reinhardt (Acteur), Udo Suchan (Acteur), Fritz Scheuermann (Acteur), Werner Wölbern (Acteur), Elinor Eidt (Actrice), Timo Dierkes (Acteur), Stefan Wilkening (Acteur), Andreas Manz-Kozár (Acteur), Susanne Schäfer (Actrice), Ellen Schulz (Actrice), Ricarda Klingelhöfer (Actrice), Till Weinheimer (Acteur), ...

Synopsis : Allemagne 1958 : un jeune procureur découvre des pièces essentielles permettant l’ouverture d’un procès contre d’anciens SS ayant servi à Auschwitz. Mais il doit faire face à de nombreuses hostilités dans cette Allemagne d’après-guerre. Déterminé, il fera tout pour que les allemands ne fuient pas leur passé ...

A propos du film : Un film à ne pas manquer pour sa propre culture et comprendre l’histoire de notre pays voisin. (Le Soir Mad *****) Avec le procès d’Auschwitz commença la véritable phase publique d’assimilation du passé. Que le massacre puisse être considéré comme un crime et non pas comme la conséquence d’une guerre horrible menée sur le front de l’Est, était alors une idée étrangère à beaucoup d’Allemands. D’un seul coup, le mal avait un nom, un visage, un âge et une adresse."Propos de Micha Brumlik, historien à l’institut Fritz Bauer, centre d’information et d’études sur l’Holocauste. © Publié le 21-01-2005 dans Le Nouvel Observateur"

Ce film questionne sur le sujet de la responsabilité individuelle, toujours d’actualité de nos jours : jusqu’où l’obligation de respecter les ordres doit-elle aller ? Dispenset-elle du devoir d’écouter sa propre conscience ? À l’époque, pour justifier le procès d’Auschwitz, le Procureur général Fritz Bauer utilisait cette maxime : "personne n’a le droit d’être obéissant" plaidant ainsi que toute personne a le devoir de dire "Non" quand des actes aussi inhumains que ceux demandés par les Nazis sont exigés.

Ce film n’est ni dogmatique, ni moralisateur, mais soutient l’idée qu’il est nécessaire pour l’Allemagne de faire face à son passé. Néanmoins, les autres points de vue sont également exposés comme celui du procureur Walter Friedberg, qui pose une question légitime : "Est-ce vraiment utile que tous les jeunes allemands se demandent si leur père est un meurtrier ?". Ce personnage du film est un bel exemple de la complexité de la situation à cette époque.

La production du film signale avoir ainsi souhaité proposer plusieurs pistes de réflexion afin de veiller à ce que les erreurs du passé ne se reproduisent plus et afin de souligner l’importance de la transmission de la mémoire aux jeunes générations.


Réalisation : Giulio Ricciarelli
Scénario : Film historique
Compositeur : Sebastian Pille & Niki Reiser
Photographie : Martin Langer & Roman Osin
Genre : Film historique
Pays : Allemagne (2014)
Durée : 2h03'
Cote Presse : ***** 3,9 (22 critiques)
Cote Spectateurs : ***** 4,0 (1.560 votes)

Distributeur : Lumière

Fiche complète du film
Bande annonce du film
Feuillet du film distribué aux séances

Récompense(s)

Bavarian Film Award 2014

Festival De Cinéma Européen des Arcs 2014

Festival du Film d’Histoire de Pessac 2014

La projection

  • La projection aura lieu le Jeudi 04 Juin 2015 à IMAGIX - Mons - Plan d'accès.

Infos Utiles

  • Chaque jeudi (sauf congés de Noël, Pâques & Juillet- Août) à 14h30 - 17h00 - 20h00 - 22h30 (Sauf Films Longs).
  • Les films sont projetés en Version Originale Sous-titrée en Français, sans entracte ni publicité.
  • Feuillet à toutes les séances.
  • Présentation à la séance de 20h.
  • Formule avantageuse : carnet de 10 chèques culturels, non nominatifs pour 60€.
  • Ciné-Club aussi accessible aux non-abonnés, aux prix habituels d'Imagix Mons.

Site Web du Ciné-club : http://www.ccec.be

Le CCEC est accessible à tous, même aux non-membres

 

Les commentaires sont fermés.