Blogs cinebel.be
cinebel.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

nov. 08, 2014

Marie Heurtin réalisé par Jean-Pierre Améris

ccec,Ciné-club éducatif et culturel asbl,Marie Heurtin,Jean-Pierre Améris,Philippe Blasband,Virginie Saint-Martin,Isabelle Carré,Ariana Rivoire,Brigitte Catillon,Noemie Churlet,Gilles Treton,Laure Duthilleul,Martine Gautier,Patricia LegrandLe film "Marie Heurtin" réalisé par Jean-Pierre Améris sera projeté au CCEC le Jeudi 13 novembre 2014 à IMAGIX - Mons.

Interprétation : Isabelle Carré (Soeur Marguerite), Ariana Rivoire (Marie), Brigitte Catillon (Mère Supérieure), Noemie Churlet (Soeur Raphaëlle), Gilles Treton (Monsieur Heurtin), Laure Duthilleul (Madame Heurtin), Martine Gautier (Soeur Véronique), Patricia Legrand (Soeur Joseph), Christophe Tourrette (Le curé de Mazière), Sonia Laroze (Soeur Elisabeth), Stéphane Margot (Acteur), Valérie Leroux (Actrice), Fany Buy (Actrice), Noémie Bianco (Actrice), Eline de Lorenzi (Actrice), Tiphaine Rabaud Fournier (Actrice), Sandrine Schwartz (Actrice), Dimitri Radochevitch (Acteur), Carine Bianco (Actrice), Mikael Gorce (Acteur), ...

A propos du film :

Une histoire inspirée de faits réels qui se sont déroulés

en France à la fin du XIXème siècle

Née sourde et aveugle, Marie Heurtin, âgée de 14 ans, est incapable de communiquer avec le reste du monde. Son père, modeste artisan, ne peut se résoudre à la faire interner dans un asile comme le lui conseille un médecin qui la juge "débile". En désespoir de cause, il se rend à l’institut de Larnay, près de Poitiers, où des religieuses prennent en charge des jeunes filles sourdes. Malgré le scepticisme de la Mère supérieure, une jeune religieuse, Sœur Marguerite, se fait fort de s’occuper du "petit animal sauvage" qu’est Marie et de tout faire pour la sortir de sa nuit ...

"Aujourd’hui, j’ai rencontré une âme ... Une âme toute petite, toute fragile, une âme emprisonnée, mais une âme que j’ai vue luire de mille feux à travers les barreaux de sa prison (...) Comment communiquer avec cette petite enfermée dans la nuit et le silence ? La petite Marie semble vivre dans un pays étranger ..."

Sœur Marguerite - Dialogue du film

Jean-Pierre Améris parle de la genèse de son film : "Au cours de mon adolescence, j’ai été très impressionné par l’histoire d’Helen Keller, cette enfant américaine sourde-aveugle sauvée par sa gouvernante, découverte avec le film "Miracle en Alabama", d’Arthur Penn. Depuis lors, Helen Keller m’a accompagné. J’ai vu tous les films et téléfilms tirés de son histoire et j’ai un jour imaginé de la raconter à mon tour, mais cela n’a pas été possible. J’ai alors entamé des recherches sur les sourds-aveugles et trouvé un livre de Louis Arnould, "Ames en prison", écrit au début du XXème siècle. C’est une succession de portraits de sourds-aveugles, accueillis dans l’institution religieuse de Larnay, près de Poitiers. Ce qui m’a tout de suite attiré chez Marie Heurtin, c’est le rapport fusionnel qui s’est très tôt instauré entre son éducatrice, Sœur Marguerite, et cette enfant sauvage à laquelle elle doit tout apprendre, à commencer par le langage. J’ai immédiatement pressenti que cette relation entre une religieuse à laquelle sa condition interdisait d’avoir des enfants, et cette petite qui allait devenir en quelque sorte sa propre fille, comme dans l’histoire d’Helen Keller, avait dû être passionnante ..."

La jeune non-actrice Ariana Rivoire, qui joue Marie, est elle-même atteinte de surdité. Elle est comme Sandrine Bonnaire ou Depardieu. Des gens qui viennent de milieux modestes et qui n'étaient pas prédestinés à être acteurs. Mais ils ont un don. Ariana le possède. Le destin a voulu qu'elle rencontre Jean-Pierre Améris et le personnage de Marie Heurtin. Quand elle a rencontré Isabelle Carré, il y a eu comme une espèce de coup de foudre entre elles, ce qui a été déterminant puisque le film tient sur la relation très fusionnelle des deux personnages qu'elles incarnent et qui vivent ensemble des émotions et des moments très intimes.

Isabelle Carré passa six mois à apprendre la langue des signes ! Et même plus que cela, elle s'y est consacrée, elle s'est prise de passion pour cette langue magnifique. Un an après le film, elle continue de la pratiquer et d'approfondir ses connaissances. Isabelle, qui aime la danse, a trouvé dans la langue des signes un nouveau langage des mains, du visage ... un langage très expressif où tout le corps s'exprime.

Dossier pédagogique disponible sur : http://www.marieheurtin-lefilm.com

Réalisation : Jean-Pierre Améris
Scénario : Jean-Pierre Améris & Philippe Blasband
Photographie : Virginie Saint-Martin
Genre : Biopic , Drame
Pays : France (2014)
Durée : 1h35'

Distributeur : Victory Productions

Fiche complète du film
Bande annonce du film
Feuillet du film distribué aux séances

Récompense(s)

Festival international du film de Locarno (Festival del film Locarno) 2014

Nomination(s)

Festival international du film de Valladolid (Valladolid International Film Festival 2014

Sélection(s)

Festival international du film de Chicago (Chicago International Film Festival ou CIFF) 2014

Festival du Film Français d’Helvétie 2014

La projection

  • La projection aura lieu le Jeudi 13 novembre 2014 à IMAGIX - Mons - Plan d'accès.

Infos Utiles

  • Chaque jeudi (sauf congés de Noël, Pâques & Juillet- Août) à 14h30 - 17h00 - 20h00 - 22h30 (Sauf Films Longs).
  • Les films sont projetés en Version Originale Sous-titrée en Français, sans entracte ni publicité.
  • Feuillet à toutes les séances.
  • Présentation à la séance de 20h.
  • Formule avantageuse : carnet de 10 chèques culturels, non nominatifs pour 60€.
  • Ciné-Club aussi accessible aux non-abonnés, aux prix habituels d'Imagix Mons.

Site Web du Ciné-club : http://www.ccec.be

Le CCEC est accessible à tous, même aux non-membres

Les commentaires sont fermés.