Blogs cinebel.be
cinebel.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

sept. 01, 2014

Hippocrate réalisé par Thomas Lilti

ccec,ciné-club éducatif et culturel asbl,hippocrate,thomas lilti,pierre chosson,baya kasmi,julien lilti,vincent lacoste,reda kateb,jacques gamblin,marianne denicourt,félix moati,jérôme bensoussan,nicolas weil,nicolas gaurinLe film "Hippocrate" réalisé par Thomas Liltisera projeté au CCEC le Jeudi 04 Septembre 2014 à IMAGIX - Mons.

Interprétation : Vincent Lacoste (Benjamin), Reda Kateb (Abdel Rezzak), Jacques Gamblin (Le professeur Barois), Marianne Denicourt (Dr. Denormandy), Félix Moati (Stéphane), Carole Franck (Myriam), Philippe Rebbot (Guy), Julie Brochen (Mme Lemoine), Jeanne Cellard (Mme Richard), Thierry Levaret (M. Lemoine dit "Tsunami"), Rafik Ben Mebarek (Aide-soignant brancard), Josée Laprun (Lingère hôpital 1), Zohra Benali (Koka), Juliette Aoudia (Juliette), Luc Leclerc du Sablon (Patient ponction), Juliette Navis (Karine), Erwan Laurent (Manu), Paul-Antoine Chenoz (Polo), Fanny Sidney (Estelle), Johann Dionnet (Yohann), Martine Schambacher (Josy), Orian Castano (Arthur Lemoine), Viviana Verdugo (Viviana), Leticia Gutiérrez (Leticia), Alain Dzukam Simo (Banik), Tiphaine Daviot (Jeanne), José Luis Roig (José Luis), Beata Nilska (Beata), Alexandra Padilha (Padi), Mohamed Nouar (Nadir), Hanane Belhouari (Hanane), Jenny Mutela (Secrétaire Barois), Thierry Gary (Fils Mme Richard), Isalinde Giovangigli (Fille Mme Richard), Cathy Bodet (Cathy), Sylvie Lachat (Surveillante générale), Cécile Bouillot (Assistante sociale), Frédéric Cuif (Patient alcoolique), Mustapha Abourachid (Réanimateur), Flavie Barret (Flavie), Charlotte Speciel (Pauline), Janicke Askevold (Fille 1 boîte Pigalle), Kaya Blocksage (Fille 2 boîte Pigalle), Bertrand Constant (Riou), Christophe Odent (Professeur Truelle), Fabrice Delorme (Barman), Laurence Masliah (Mère Benjamin), Marie Bouvier (Secrétaire accueil), Lionel Le Prévost (Agent sécurité poursuite), Christiane Oui-Oui (Femme de ménage), Kadi Diarra (Lingère hôpital 2), Séphora Haymann (Infirmière hôpital 2), Travis Kerschen (Dr. Soizic) ...

A propos du film : Ne craignez rien, votre santé est entre de bonnes mains !

Benjamin va devenir un grand médecin, il en est certain. Mais pour son premier stage d’interne dans le service de son père, rien ne se passe comme prévu. La pratique se révèle plus rude que la théorie. La responsabilité est écrasante, son père est aux abonnés absents et son co-interne, Abdel, est un médecin étranger plus expérimenté que lui. Benjamin va se confronter brutalement à ses limites, à ses peurs, celles de ses patients, des familles, des médecins, et du personnel. Son initiation commence ...

Comédie douce-amère qui nous plonge dans l’univers hospitalier avec un goût pour les ambiances contrastées, entre éclats de rire et moments d’émotion (àvoir-àlire). Une vraie petite réussite aussi sincère que populaire. (Film de Culte). Une immersion à échelle humaine dans des situations qui ne le sont pas toujours. (…) On apprend ici à connaître le quotidien de personnes confrontées à la tristesse humaine et dont les barrières constructives nécessitent parfois l’emploi de l’humour noir dans des situations les plus tragiques. Une très belle réussite ! (Le Passeur Critique)

"Depuis l’adolescence, j’ai toujours voulu être réalisateur", explique Thomas Lilti, "mais la pression familiale aidant, on m’a fait comprendre qu’il vaudrait mieux commencer par faire de "vraies" études. Mon père étant médecin, j’ai opté pour la fac de médecine pour acheter ma tranquillité. Pendant ma première année, je me suis lancé en douce dans l’écriture de scénarios. En seconde année, je me suis dit que mes études étaient lancées, et en parallèle j’ai réalisé mes premiers courts-métrages. Tout en continuant mon cursus médical, j’ai rencontré un producteur qui m’a permis de me professionnaliser. De fil en aiguille, j’ai tourné mon premier long-métrage, LES YEUX BANDES, mais sans jamais arrêter la médecine. Et jusque là, je n’ai jamais choisi de l’arrêter pour le cinéma."

"Il y a un point commun évident entre ces deux professions : le travail en équipe, une forme de hiérarchie et le contact avec divers corps de métiers spécialisés. La différence, et c’est d’ailleurs ce dont parle HIPPOCRATE, est le poids de la responsabilité que l’on peut porter quand on est médecin, ce sentiment perpétuel d’être dans le doute, se demander si on n’a pas fait une erreur qui pourrait avoir de graves conséquences. Cette perte de l’insouciance m’a beaucoup marquée... Quand on fait un film, certes il peut y avoir certaines angoisses, mais au pire ça donne un mauvais film, c’est potentiellement moins dramatique ! Etre étudiant en médecine m’a cependant toujours servi dans le cinéma d’abord parce que ça intrigue mes interlocuteurs, ensuite parce que ça les a amenés à penser que j’avais une grande capacité de travail, d’exigence. A l’inverse, il était hors de question de dire dans mon milieu estudiantin que je faisais du cinéma, car ça posait une réputation de "glandeur", de quelqu’un qui se prend pour un artiste, qui manque de sérieux. Très longtemps, j’ai cloisonné mes deux métiers. Certains chefs de service ont découvert par hasard que j’étais réalisateur, mais la plupart ne l’ont jamais su. HIPPOCRATE est une manière de réconcilier ces deux facettes, tout en confortant l’idée que leur combinaison peut faire sens."

Film de clôture à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes 2014

Réalisation : Thomas Lilti
Scénario : Pierre Chosson, Baya Kasmi, Julien Lilti & Thomas Lilti
Compositeur : Jérôme Bensoussan & Nicolas Weil
Photographie : Nicolas Gaurin
Genre : Comédie dramatique
Pays : France (2014)
Durée : 1h42'

Distributeur : Les Films de l’Elysée

Fiche complète du film
Bande annonce du film
Feuillet du film distribué aux séances

Récompense(s)

Festival du film francophone d'Angoulême 2014

Sélection(s)

Semaine de la Critique Cannes 2014

Festival International du Film de La Rochelle

La projection

  • La projection aura lieu le Jeudi 04 Septembre 2014  à IMAGIX - MONS - Plan d'accès.

Infos Utiles

  • Chaque jeudi (sauf congés de Noël, Pâques & Juillet- Août) à 14h30 - 17h00 - 20h00 - 22h30 (Sauf Films Longs).
  • Les films sont projetés en Version Originale Sous-titrée en Français, sans entracte ni publicité.
  • Feuillet à toutes les séances.
  • Présentation à la séance de 20h.
  • Formule avantageuse : carnet de 10 chèques culturels, non nominatifs pour 60€.
  • Ciné-Club aussi accessible aux non-abonnés, aux prix habituels d'Imagix Mons.


Site Web du Ciné-club : http://www.ccec.be

Le CCEC est accessible à tous, même aux non-membres

Les commentaires sont fermés.