Blogs cinebel.be
cinebel.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

mai 23, 2014

The Homesman réalisé par Tommy Lee Jones

ccec,ciné-club éducatif et culturel asbl,the homesman,tommy lee jones,hilary swank,meryl streep,hailee steinfeld,james spader,john lithgow,glendon swarthout,spur award,western writers of america,bronze wrangler award,western heritage associationLe film "The Homesman" réalisé par Tommy Lee Jones sera projeté au CCEC le Jeudi 29 mai 2014 à IMAGIX - Mons.

Avertissement : Des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité de certains spectateurs !!!.

Adaptation : D'après L’œuvre de Glendon Swarthout. The Homesman, publié en 1988, vaut à Glendon Swarthout un second Spur Award du meilleur roman de western 1988 de la Western Writers of America, ainsi que le Bronze Wrangler Award du meilleur roman de western 1988 de la Western Heritage Association.

Interprétation : Tommy Lee Jones (Georges Briggs), Hilary Swank (Mary Bee Cuddy), Meryl Streep (Altha Carter), Hailee Steinfeld (Tibitha Hutchinson), James Spader (Aloysius Duffy), Grace Gummer (Arabella Sours), Evan Jones (Bob Giffin), William Fichtner (Vester Belknap), Sonja Richter (Gro Svendsen), Tim Blake Nelson (The Freighter), Miranda Otto (Theoline Belknapp), David Dencik (Thor Svendsen), John Lithgow (Révérend Dowd), Jesse Plemons (Garn Sours), Barry Corbin (Buster Shaver), Autumn Shields (Loney Belknap), Caroline Lagerfelt (Netti), Richard Andrew Jones (Carmichael), Martin Palmer (Vigilante #2), Jo Harvey Allen (Mrs. Polhemus), Sachie Capitani (La plus jeune des filles de Belknap), Rick Irwin (Un dealer), Brian Kennedy (Barkeep Fitzpatrick), Karen Jones (Madame Linens), Lila Brock (Jennifer Tull), Jerry Vahn Knight (Vigilante #3), Marty Clarke (Le patron du saloon), Lela Rose Allen (La fille de Belknap), ...

A propos du film Neuf ans après le splendide "Trois enterrements", récompensé à Cannes par le Prix du Scénario (signé Guillermo Arriaga) et par le Prix d'Interprétation Masculine (pour lui-même), Tommy Lee Jones revient derrière la caméra avec un très beau film crépusculaire et puissant, adapté du roman "Le chariot des Damnés" de Glendon Swarthoutn. Un tableau fascinant et mélancolique sur la difficile condition des femmes dans la rude conquête de l’Ouest.

En 1854, trois femmes ayant perdu la raison sont confiées à Mary Bee Cuddy, une pionnière forte et indépendante originaire du Nebraska. Sur sa route vers l’Iowa, où ces femmes pourront trouver refuge, elle croise le chemin de George Briggs, un rustre vagabond qu’elle sauve d’une mort imminente. Ils décident de s'associer afin de faire face, ensemble, à la rudesse et aux dangers qui sévissent dans les vastes étendues de la Frontière américaine.

Avec "Trois Enterrements", Tommy Lee Jones s’était révélé en metteur en scène étonnamment doué, tant dans sa gestion du cadre et de l’espace que dans celle du rythme, dicté par une intrigue complexe à plusieurs niveaux de lecture. À l’instar d’un John Ford ou d’un Clint Eastwood, il se présentait d’emblée comme un Américain fier de ses racines et de ses héros imperturbables taillés dans le granit. Un patriote, mais également un témoin lucide de la violence et de la misère qui ont toujours accompagné la marche en avant d’une nation privilégiant les forts et les puissants, la Bible et le fusil. Ces préoccupations sont à nouveau au coeur de "The Homesman," qui troque les intrigues à tiroirs de Guillermo Arriaga (scénariste de "Trois Enterrements") pour un récit direct et épuré où l’homme (concept élargi au genre féminin, signe de la modernité du propos) est face à lui-même dans le plus strict dénuement matériel, spirituel et social. Ici, Jones s’interroge sur notre capacité de résistance et de transcendance face à des éléments férocement contraires, révélateurs de la nature profonde des personnages. Mary Bee Cuddy est-elle mue par une charité purement chrétienne ou par autre chose ? George Briggs est-il un simple mercenaire ou un être doué de compassion ? Perdus dans d’immenses paysages désertiques, magnifiés par la photo cramée de Rodrigo Prieto, Mary, George et leurs brebis égarées accomplissent un périple initiatique emprunt de cruauté, dont le sens reste jusqu’au bout mystérieux et qui donne sa grandeur à cette épopée intimiste relevant du sacré et du tribal, voire du fantastique. A la fois drame pastoral (au début, on pense à "Qu’elle était verte ma vallée"), fable philosophique, western, survival, "The Homesman", comme "Trois Enterrements", est également un récit à grand spectacle avec son lot d’épisodes héroïques (…) Dans un rôle classique de taiseux bougon, le réalisateur-acteur confirme la maturité de son jeu, alliance de pudeur texane et de monolithisme "mitchumien". Face à lui, Hilary Swank est d’ores et déjà en lice pour un troisième Oscar. Peu d’actrices aujourd’hui sauraient jouer un tel personnage bordeline (déterminée, frustrée, au bord de la folie) sans tomber dans l’excès. Elle est la raison d’être de ce film aussi passionnant qu’énigmatique. (Christophe Narbonne dans Première)

Sélection Officielle - En Compétition au Festival de Cannes 2014.

Réalisation : Tommy Lee Jones
Scénario : Kieran Fitzgerald, Tommy Lee Jones, Wesley A. Oliver, Miles Hood & Swarthout
Compositeur : Marco Beltrami
Photographie : Rodrigo Prieto
Genre : Drame historique, Western
Pays : USA (2014)
Durée : 2h02'

Cote Presse : ***** 3,8 (8 critiques)

Cote Spectateurs : ***** 3,7 (401 votes)

Distributeur : Belga Films

Fiche complète du film
Bande annonce du film
Feuillet du film distribué aux séances

Sélection(s)

Festival international du film de Cannes 2014

La projection

  • La projection aura lieu le Jeudi 05 juin 2014 à IMAGIX - MONS - Plan d'accès.

Infos Utiles

  • Chaque jeudi (sauf congés de Noël, Pâques & Juillet- Août) à 14h30 - 17h00 - 20h00 - 22h30 (Sauf Films Longs).
  • Les films sont projetés en Version Originale Sous-titrée en Français, sans entracte ni publicité.
  • Feuillet à toutes les séances.
  • Présentation à la séance de 20h.
  • Formule avantageuse : carnet de 10 chèques culturels, non nominatifs pour 60€.
  • Ciné-Club aussi accessible aux non-abonnés, aux prix habituels d'Imagix Mons.


Site Web du Ciné-club : http://www.ccec.be

Le CCEC est accessible à tous, même aux non-membres

Les commentaires sont fermés.