Blogs cinebel.be
cinebel.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

mai 15, 2014

Deux jours, une nuit réalisé par Jean-Pierre Dardenne & Luc Dardenne

ccec,Ciné-club éducatif et culturel asbl,Deux jours, une nuit,Jean-Pierre Dardenne,Luc Dardenne,Marion Cotillard,Alain MarcoenLe film "Deux jours, une nuit" réalisé par Jean-Pierre Dardenne & Luc Dardenne sera projeté au CCEC le Jeudi 22 mai 2014 à IMAGIX - Mons.

Interprétation : Marion Cotillard (Sandra), Fabrizio Rongione (Manu), Pili Groyne (Estelle), Simon Caudry (Maxime), Catherine Salée (Juliette), Baptiste Sornin (Mr. Dumont), Alain Eloy (Willy), Myriem Akheddiou (Mireille), Fabienne Sciascia (Nadine), Timur Magomedgadzhiev (Timur), Hicham Slaoui (Hicham), Philippe Jeusette (Yvon), Yohan Zimmer (Jérôme), Christelle Cornil (Anne), Laurent Caron (Julien), Franck Laisné (Dominique), Serge Koto (Alphonse), Morgan Marinne (Charly), Gianni La Rocca (Robert), Ben Hamidou (Kader), Carl Jadot (Miguel), Olivier Gourmet (Jean-Marc), Sabine Raskin (Secrétaire), Damien Trapletti (Réceptionniste Solwa), Lara Persain (Femme de Willy), Rania Mellouli (Fille Timur), Christelle Delbrouck (Barwoman), Hassiba Halabi (Femme de Hicham), Marion Lory (Femme de Julien), Donovan Deroulez (Mari de Anne), Maïdy Ankaye (Sœur Alphonse), Alao Kasongo (Mère Alphonse), ...

A propos du film : Sandra, aidée par son mari, n'a qu'un week-end pour aller voir ses collègues et les convaincre de renoncer à leur prime pour qu'elle puisse garder son travail ...

Deux jours, une nuit" marquera la sixième participation des frères Dardenne à la compétition cannoise. Ils font partie du club très fermé des cinéastes titulaires de deux Palmes d'or (pour "Rosetta" en 1999, et "L'Enfant" en 2005). Ils ont reçu aussi, n'en jetez plus, le Prix du scénario pour "Le Silence de Lorna" (2008) et le Grand Prix pour "Le Gamin au vélo" (2011). Enfin, la débutante Emilie Dequenne, qu'ils ont révélée, a remporté le Prix d'interprétation féminine pour Rosetta … Les atouts les plus saillants de "Deux jours, une nuit" sont une histoire forte, concise … et notre Marion Cotillard internationale. (…) Soit deux défis taillés pour les Dardenne : dresser un tableau sans fard du monde du travail dans la vieille Europe sous pression, et acclimater une star plutôt expressionniste à leur cinéma rigoureux jusqu'à l'épure. (Télérama)

Marion Cotillard a rencontré les frères Dardenne sur le tournage de "De rouille et d'os", de Jacques Audiard. Une brève rencontre, entre deux ascenseurs. "J'étais très impressionnée" explique-t-elle, "car je les ai toujours beaucoup admirés ... Quelques mois après la sortie de "De rouille et d'os", mon agent m'a appelée pour me dire que Luc et Jean- Pierre voulaient me proposer un film. Je n'en revenais pas. Pour moi, tourner avec eux revenait à accéder à l'inaccessible. En effet, les diverses expériences que j'ai eues en tant qu'actrice m'ont ouvert des perspectives que je n'aurais pu imaginer. Mais les Dardenne restaient dans le domaine de l'inimaginable ... Ce n'est pas dans leurs habitudes d'engager des acteurs qui ont déjà pas mal voyagé dans différentes sphères cinématographiques. Cécile de France a travaillé avec eux dans "Le gamin au vélo", mais peut-être le fait qu'elle soit belge rendait sa collaboration plus logique que la mienne. Cela a donc été une surprise qu'ils me contactent. Et un bonheur absolu."

Elle définit leur cinéma ainsi : "Dans chaque film, ils observent la réalité de la société, et, simultanément, inventent une nouvelle aventure de cinéma. Ils font des films d'auteur - plus auteurs que Luc et Jean-Pierre, c'est impossible ! - mais ils parviennent à échapper à toutes les catégories. Leur cinéma est absolument universel"

Elle ajoute : "Les frères Dardenne sont les maêtres de l'épure, il ne s'agit pas d'avoir des intentions de jeu, il s'agit d'être. C'est ce vers quoi je tends. Même quand mes rôles se prêtent à la performance, j'essaye toujours de faire en sorte que l'on ne voie pas le jeu, mais que l'on soit avec le personnage et ses émotions. Quand on aime travailler ainsi, on ne peut rêver mieux que de bosser avec les Dardenne. Grâce au travail accompli durant les répétitions, Luc et Jean-Pierre, sur le tournage, se concentrent avant tout sur le jeu des comédiens. Et là, leur exigence est totale, inégalable et inégalée ... Ils travaillent tellement sur les détails qu'ils peuvent refaire et refaire encore. La vérité et l'intensité de leurs films est à ce prix. Ils m'auraient demandé de tourner 250 prises pour une scène, je l'aurais fait. Jamais je n'en ai eu marre, car jamais je n'avais été dirigée de la sorte."

Sélection Officielle du Festival En Compétition au Festival international du film de Cannes 2014.

Réalisation : Jean-Pierre Dardenne & Luc Dardenne
Scénario : Jean-Pierre Dardenne & Luc Dardenne
Photographie : Alain Marcoen
Genre : Drame
Pays : Belgique, France (2014)
Durée : 1h35'

Distributeur : Cineart

Fiche complète du film
Bande annonce du film
Feuillet du film distribué aux séances

Sélection(s)

Festival international du film de Cannes 2014

La projection

  • La projection aura lieu le Jeudi 22 mai 2014 à IMAGIX - MONS - Plan d'accès.

Infos Utiles

  • Chaque jeudi (sauf congés de Noël, Pâques & Juillet- Août) à 14h30 - 17h00 - 20h00 - 22h30 (Sauf Films Longs).
  • Les films sont projetés en Version Originale Sous-titrée en Français, sans entracte ni publicité.
  • Feuillet à toutes les séances.
  • Présentation à la séance de 20h.
  • Formule avantageuse : carnet de 10 chèques culturels, non nominatifs pour 60€.
  • Ciné-Club aussi accessible aux non-abonnés, aux prix habituels d'Imagix Mons.

Site Web du Ciné-club : http://www.ccec.be

Le CCEC est accessible à tous, même aux non-membres

22:52 Publié dans Films | Lien permanent | Ciné-club éducatif & culturel de Mons | Commentaires (0) | Tags : ccec, ciné-club éducatif et culturel asbl, deux jours, une nuit, jean-pierre dardenne, luc dardenne, marion cotillard, alain marcoen | |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.